Sarkozy ou l'art de «faire rêver les pauvres» .

Publié le par Gérard

 

En pleine crise, le président de la république s'amuse à remettre des légions d'honneur à ses amis les people. Dernier en date: Karl Lagerfeld. Après Giorgio Armani et Ralph Lauren, comme le souligne le blogueur Slovar. Sarkozy a-t-il entrepris de décorer tous les ex-employeurs de sa femme?



La crise, la crise, y en a marre ! Entre l’avenir des retraites, le chômage et l’accroissement de la pauvreté, il fallait absolument une belle et bonne nouvelle !



Et bien, c’est le Président de la République qui en a fournie une à la France de ceux qui se lèvent tôt (enfin ceux qui ont encore une raison pour le faire) :
Le couturier Karl Lagerfeld s’est vu décoré, samedi, du titre de commandeur
de la légion d’honneur, au palais de l’Elysée, en présence de Nicolas Sarkozy
et de son épouse Carla.


« L’art de faire rêver les pauvres »
écrivait en 2008, Le Monde diplomatique dans un article consacré à la passion de Nicolas Sarkozy pour les people. Extrait : «  (...) M. Nicolas Sarkozy adhérant lui-même sans réserve aux valeurs véhiculées par l’industrie du divertissement, c’est tout naturellement qu’il les a importées dans l’univers politique. Si, dès son élection, lorsqu’il a préféré une croisière sur le yacht d’un homme d’affaires à la sobre retraite méditative que l’on attendait, son comportement a choqué, c’est en raison de son incapacité frappante à comprendre en quoi un président de la République n’est pas un « people » comme un autre, et en quoi sa fonction implique autre chose que l’étalage satisfait de ses succès personnels (...) »

Oui, mais depuis, il nous l’a dit souvent : Il a changé !



Par contre, il existe un domaine dans lequel aucun changement ne semble perceptible, c’est dans la remise de décoration aux amis et surtout divers people « méritants »



Car, comme
nous l’écrivions en mai 2009 : « sur les 56 « happy few » invités par le chef de l’Etat à fêter la victoire au soir du 6 mai 2007, 16 ont depuis eu droit à leur médaille. Soit ... 28 % de l’assistance »



Pour les people, citons : Michel Polnareff, Dany Boon, Sylvie Vartan, Claudia Cardinale, Céline Dion, Dominique Farrugia, Isabelle Huppert, Tina Arena, Nathalie Baye, Cendrine Dominguez ... pour leurs mérites respectifs.



Sans pour autant négliger le monde « merveilleux » des grands couturiers comme : Giorgio Aramani et plus récemment Ralph Lauren qui a été
fait Chevalier de la légion d’honneur, lors d’une cérémonie à laquelle Carla l’épouse du Président était absente.



Par contre, samedi, le couple était au complet pour remettre la médaille de Commandeur de la Légion d’honneur à Karl Lagerfeld pour « sa contribution à l’industrie de la mode »

Et peut être un peu aussi pour sa contribution au pouvoir des françaises moyennes, puisque, n’oublions pas, qu’au delà des podiums de haute couture, le « grand » Karl à participé à la réalisation du
catalogue Automne-Hiver 2010/2011 des 3 Suisses


Sans oublier aussi sa participation à la campagne de la prévention routière de présentation du gilet de sécurité qui a permis de sauver de nombreuses vies !

Cette cérémonie s’est semble t-il passé dans un bon esprit comme nous le raconte France Soir : « Après avoir souligné dans son discours l’amour des livres et la « filiation » avec le Siècle des lumières de l’homme de mode, le président de la République a relevé la capacité de travail de Lagerfeld, tout en ajoutant qu’il se trouvait « très zen » à ses côtés. Quant à Carla Bruni-Sarkozy, elle était en terrain connu puisqu’elle a souvent travaillé pour Lagerfeld lors de sa carrière de mannequin (...) ».

Il faut dire qu’entre Karl et Carla, l’amitié se déclame puisque le couturier n’hésitait pas à déclarer en 2008 au magazine Vanity Fair : « Elle est
imaginative, intelligente, instruite. Elle sait comment se comporter.
Elle parle plusieurs langues. Cela doit être embarrassant pour les femmes
des autres chefs d’Etat de voir cette magnifique créature qui peut porter n’importe quoi et parler dans plusieurs langues » -
 Source People le Club

Les « malfaisants » diront que c’est probablement au nom de cette forte amitié que le Président a souhaité récompenser le mérite de l’artiste.



Mais ce serait casser la beauté de cette consécration élyséenne. Car :
«  C’est le président Nicolas Sarkozy qui l’avait personnellement averti de cette cérémonie en mars dernier, en pleine Fashion Week. Karl Lagerfeld avait en effet reçu un coup de fil du président quelques minutes seulement avant le dernier défilé de sa collection automne-hiver 2010/2011 »- Source
Elle 



Comme nous l’indiquions plus haut, c’est dans une ambiance conviviale que le couturier a reçu un bien bel objet des mains du Président : « A cette occasion, les collaborateurs de Lagerfeld chez Chanel ont créé une croix unique réalisée en association avec la Monnaie de Paris dans les ateliers de haute joaillerie de la maison de la rue Cambon. Soit une croix à cabochons de quartz blanc, émaillée en or rose, sertie de diamants et présentée dans un écrin en galuchat, un cuir de poisson rare et délicat utilisé en maroquinerie » - Source
France Soir

Lesté de ce nouveau hochet, Karl s’en est allé fêter sa décoration à la soirée organisée par le label de musique AZ, au VIP Room .. Le label AZ appartenant, à Universal Musique, qui a produit l’album : « 
L’Amoureuse  » d’une certaine ... Carla Bruni !



Oui, et alors, le monde est petit ! Et puis comme disent les anglais : « Small is beautiful » !



Quant à ceux qui feraient remarquer que, mettre en valeur tout ce luxe, en une période de restrictions budgétaires et de grosses difficultés pour une bonne partie des français.



Le nouveau Commandeur de la Légion d’honneur leur répond : « Le luxe, c’est la liberté d’esprit, l’indépendance, bref le politiquement incorrect »  et d’ajouter : « La mode n’est ni morale ni amorale, mais elle est faite pour remonter le moral »  - Source
Citations



Alors, françaises, au lieu de ruminer sur les difficultés du quotidien qu’attendez vous pour vous ruer sur le dernier catalogue des 3 Suisses
afin ... de vous remonter le moral ?
 
source Marianne


Commenter cet article