Affaire Cahuzac : Edwy Plenel charge Moscovici et le courant "strauss-kahnien"

Publié le par Gérard

Edwy Plenel pointe la responsabilité de Pierre Moscovici

Edwy Plenel pointe la responsabilité de Pierre Moscovici

Crédit : AFP/J.Demarthon

DOCUMENT RTL - Edwy Plenel, le patron de Mediapart, qui a révélé l'affaire Cahuzac il y a 4 mois, était l'invité de RTL mercredi soir. L'occasion de réaffirmer ses accusations contre Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie, qui aurait tenté d'étouffer l'existence d'un compte en Suisse de son ministre du Budget.

Ecouter, Voir


Edwy Plenel sur RTL : "Moscovici n'était pas le seul"

Vous dites que ce n'est pas un mensonge personnel, mais un mensonge d'état ?

"Déjà, personne n'est dans le viseur de Mediapart, nous ne cherchons pas à avoir un tableau de chasse. Nous donnons acte au président de la République et au Premier ministre d'avoir respecté l'indépendance de la presse et de la justice. Cela nous change par rapport à ce que nous avons vécu lors de l'affaire Bettencourt par exemple."

Vous dites que Pierre Moscovici a blanchi Jérôme Cahuzac ?


"Il n'était pas le seul. Fin janvier, début février, Pierre Moscovici, les communicants, certains médias comme le Journal du Dimanche, M. Bartolone, ont essayé de faire pression sur l'enquête en cours en instrumentalisant l'administration fiscale sur un document que personne n'a vu et qui a permis d'affirmer à l'époque que Cahuzac était blanchi par la Suisse."

La façon dont Pierre Moscovivi a posé les questions aux services suisses étaient biaisées ? Il ne pouvait avoir que cette réponse là car c'était la mauvaise question ?

"Tout cela était téléphoné par l'entourage de M.Cahuzac. Cela a été fait par l’administration fiscale dans un cadre où il faut consulter l'avocat de la personne concernée. M.Cahuzac et ses communicants essayaient d'entraver cette enquête depuis le 8 janvier. Il y a eu un conflit d'intérêt. Le fait que M.Cahuzac soit resté en poste après nos révélations fait qu'ils ont pu utiliser l'administration fiscale pour essayer d'entraver la marche à la vérité. Je n'emploie pas le mot "mensonge d'état" car cela voudrait dire que l'on remonte jusqu'au président et au Premier ministre. C'est plus complexe. Le point commun entre M.Moscovici et M.Cahuzac ? Ce sont les Strauss-kahniens. M.Hollande et M.Ayrault ont peut-être été minoritaires dans cette affaire par rapport à un autre courant au cœur du dispositif gouvernemental. L'ancien avocat de M.Cahuzac, Gilles August, est un proche de M.Strauss-Kahn. Le nouvel avocat de M.Cahuzac est le même que celui de M.Strauss-Kahn. Nous sommes au cœur d'une bataille. L'erreur de M.Hollande est de ne pas avoir écouté Mediapart dès décembre et demander à M.Cahuzac de quitter le gouvernement pour se défendre."

D'où viennent les fonds des compte de Cahuzac ? De l'industrie pharmaceutique ?


"Medipart a évoqué cette hypothèse. Nous savons que ce compte a été ouvert en 1992 avec un premier versement. On tombe sur une autre famille politique ( Philippe Péninque, un proche de Marine Le Pen, aurait ouvert le compte de Jérôme Cahuzac chez UBS en 1992 selon Le Monde.fr, NDLR). Nous sommes devant un séisme qui est celui de l'évasion et de la fraude fiscale qui va ébranler la classe politique. Je rappelle que le premier défenseur de M.Cahuzac n'était autre que Eric Woerth, mis en cause dans l'affaire Bettencourt par Mediapart. Nous sommes devant un scandale oligarchique de gens qui brouillent les frontières politiques au cœur de leurs intérêts financiers."

> Affaire Cahuzac : la note de la discorde
>Jérôme Cahuzac : le FN veut une dissolution, l'UMP cible Hollande
> Jérôme Cahuzac : Ayrault et Moscovici se défendent à l'Assemblée
>"Jérôme Cahuzac n'a bénéficié d'aucune protection" selon François Hollande
> Cahuzac accepte la transmission de ses documents bancaires à la France
> Jérôme Cahuzac : André Vallini "plutôt favorable" à l'inéligibilité à vie
> Jérôme Cahuzac avoue avoir eu un compte à l'étranger
> Jérôme Cahuzac : l'incroyable mensonge
> Démission de Jérôme Cahuzac : les principales étapes de l'affaire
> Jérôme Cahuzac : les aveux font la Une de la presse

La carrière de Jérôme Cahuzac

Commenter cet article