Faut-il taxer davantage le diesel en France?

Publié le par Gérard

Le gazole, ou diesel, est de nouveau sur le banc des accusés. Dans un référé adressé le 17 décembre 2012 aux ministères de l'Economie et de l'Ecologie, publié ce vendredi 1er mars, la Cour des comptes dénonce le régime fiscal dérogatoire dont bénéficie le carburant préféré des Français. Un rapport qui tombe à pic pour le gouvernement qui envisage justement de taxer davantage le diesel, même s'il refusait jusqu'à présent tout alignement sur l'essence. C'est "incontournable", a déclaré cette semaine la ministre de l'Ecologie Delphine Batho. Mais ce n'est pas si simple. Explications.

Le différentiel de taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) entre le gazole et l'essence est de 18 centimes: le litre de diesel est taxé à hauteur de 43 centimes alors que le litre d'essence est taxé à hauteur de 61 centimes. En conséquence, le prix à la pompe du gazole est moins cher que celui de l'essence (1,41 euro le litre contre 1,65 euro pour le SP98).

Si le gazole est si avantageux en France, c'est parce que les différents gouvernements ont, depuis des décennies, voulu encourager la diésélisation du parc automobiles. La France a choisi dans les années 1960 de miser à fond sur l'énergie nucléaire, pour assurer son indépendance énergétique. Le chauffage électrique a alors remplacé dans les foyers le chômage au fioul, et les raffineries se sont retrouvées avec des surplus de stocks de gazole ...

Commenter cet article