Ce que le sondage sur le retour de Sarkozy dit mais que personne n'a voulu lire

Publié le par Gérard

D'après un sondage BVA réalisé pour i Télé et diffusé ce vendredi, quelques 35% des Français interrogés souhaitent un retour de Nicolas Sarkozy sur la scène politique. Au contraire, 62% n'en ont pas envie , soit deux tiers des personnes sondées.

Atlantico : Selon un sondage BVA, 62% des Français ne veulent pas que Nicolas Sarkozy se présente à l'élection présidentielle de 2017. Malgré tout l'ancien président semble être un élément incontournable de la vie politique française et particulièrement à droite. Comment l'expliquez-vous ?

Ce que le sondage sur le retour de Sarkozy dit mais que personne n'a voulu lire
Publicité

Jérôme Fourquet : Le fait que Nicolas Sarkozy et uniquement lui ait été testé d'aucuns verront cela comme la preuve qu'il apparaît aux yeux des observateurs comme le seul candidat légitime, sérieux et crédible pour la droite. Et cela de manière incontestable. Mais cela reste un point de vue. La seule façon de le mesurer réellement serait de le tester lui en concurrence avec d'autres personnalités de droite pour voir qui aujourd'hui est le mieux placé et est le plus légitime aux yeux des électeurs, et notamment ceux de l'UMP, pour représenter cette famille de pensée lors de la prochaine élection présidentielle. Après le fait que le sondage n'ait porté que sur Nicolas Sarkozy peut aussi se comprendre par le calendrier récent, avec la petite actualité le concernant. Les fameux propos d'Alain Juppé sur le fait que Nicolas Sarkozy pense éventuellement à un retour en politique. Mais aussi la sortie de Carla Bruni qui indiquait qu'elle pensait que Marine Le Pen pourrait être présent au second tour de la présidentielle de 2017. Sous-entendu, ce scénario ne pourrait être évité que par un éventuel retour de son mari qui pourrait barrer la route à l'extrême-droite.

Mais quand on regarde ce sondage, il n'est pas différent d'autres enquêtes menées auparavant (notamment par l'Ifop). C'est-à-dire qu'effectivement auprès de l'ensemble des Français un score de 35% d'entre eux souhaitent que Nicolas Sarkozy se présente à l'élection présidentielle. On a donc une double analyse possible. D'aucuns diront : "c'est une fable, il n'y a pas de souhait, de désir d'un retour de Nicolas Sarkozy". 62% des Français le pensent en effet ...

Commenter cet article