Les « escadrons de la mort » de Valls : Boutin renie « son » discours

Publié le par Gérard

Le texte a été posté mardi soir sur Le Salon beige, blog de référence dans les cercles catholiques ultra. Il est présenté comme un « discours de Christine Boutin, lu en son absence, à la grande marche pro-famille à Washington, au nom de la France ».

Intitulé « La résistance s’est dressée contre la folie de certains hommes », ce discours compare le comportement des forces de l’ordre lors de la manif du 24 mars à celui des « escadrons de la mort » :

« J’ai moi-même été victime de cette violence inadmissible et monstrueuse des forces de l’ordre, envoyées comme des escadrons de la mort par le gouvernement français contre les familles françaises, contre le peuple français. Forces de l’ordre qui n’ont pas hésité sur ordre du ministre de l’Intérieur, monsieur Manuel Valls, à gazer des enfants jusque dans leurs poussettes ! »

Quelques lignes plus loin, on lit que la France est « entre les mains de véritables dictateurs, qui n’hésitent plus à gazer les enfants comme dans les pires régimes de l’Histoire ».

« Faut pas exagérer »


Christine Boutin lors de la manifestation du dimanche 24 mars à Paris (capture d’écran)

Contactée par Rue89, Christine Boutin explique que si elle a « pris la responsabilité de ce texte », elle ne l’a pas écrit.

« Je suis trop débordée. Il a été rédigé par un jeune garçon du nom de Grégoire Boucher. »

On le lui lit au téléphone. « C’est trop fort », commente-t-elle :

« Je n’aurais pas du tout écrit ça. Faut pas exagérer. Je ne suis pas là pour attiser la radicalité... Si j’étais allée à Washington – c’était prévu, j’avais mes billets –, je n’aurais pas lu ces passages-là. Mais mon gazage m’a obligée à rester ici et le texte est parti tout seul. »

Le Grégoire Boucher auquel on pense – animateur d’une émission sur Radio Courtoisie – nie quant à lui être mêlé d’une manière ou d’une autre à ce discours.

Publié dans UMP FRONT NATIONAL

Commenter cet article