Hulot, le tartuffe épargne les sponsors de sa fondation-des-gentils : TF1, l’Oréal, EDF

Publié le par Gérard STEPHAN

Hulot, le tartuffe.

Le petit Nicolas nous sort son pré-programme «d’avant que je sois candidat »
Attention à la révolution ! Enterré le Che, balayé Al Gore, voici le Hulot. Chevalier impertinent du PAF, redresseur de politiciens égarés, voici l’homme qui sauvera l’Homme. Total respect !
Ca doit trembler dans les plus hautes sphères. Enfin pas toutes. Parce que Nicolas est un humaniste, il est plutôt du genre frappe chirurgicale que tir à l’aveuglette.

D’abord il épargne les sponsors de sa fondation-des-gentils : TF1, l’Oréal, EDF

A tout saigneur tout honneur, commençons par TF1, pourvoyeur en temps de cerveau disponible, et par son patron, le groupe Bouygues :
Aucune mention d’action pour limiter l’offre d’autoroutes, l’un de ses fonds de commerce, ni d’obligation liées à l’écoconception des bâtiments, ce qui perturberait un autre de ses fonds de commerce, et porterait aussi préjudice à un autre sponsor de la FNH, EDF.
On oublie aussi les conséquences possibles des ondes liées aux mobiles et aux antennes relais, dont Bouygues est l’un des trois pourvoyeurs.
Pour finir, comme Bouygues a investi dans 15% du capital d’Areva, on oublie de faire porter un quelconque chapeau à la filière nucléaire.

Second sponsor de M.Hulot : EDF
Est-ce pour cela qu’il n’est nulle part mentionnée le besoin de faire des économies d’énergie dans le bâtiment ? de remettre en débat la production d’énergie à partir du nucléaire, source de déchets radioactifs ?

L’Oreal, grand pourvoyeur de produits de la marque Ushuïa, dont la marque est détenue par TF1 (la boucle est bouclée). Pourquoi le livre de Nicolas Hulot oublie-t-il de mentionner l’application de la directive Reach concernant les produits chimiques ?

Vous vous souvenez d’ailleurs que Rhône-Poulenc était le sponsors de Nicolas au temps de ses sorties en hélicoptère ? Est-ce pour cela que Nicolas a aussi oublié de parler des risques liés aux OGM, aux pesticides ?

Du coup, à trop élaguer dans les vrais sujets d’environnements, à ne pas vouloir prendre toutes les solutions pour lutter contre le réchauffement climatique, il ne reste plus qu’une solution à notre ami Hulot pour proposer des actions : s’en prendre aux automobilistes avec une taxe sur les carburants. Oui, cette taxe est une bonne idée, mais elle ne suffit pas.

Pourquoi Nicolas Hulot n’utilise-t-il pas ses très bonnes relations avec TF1 pour y faire refuser les spots pub sur les automobiles qui consomment beaucoup, ceux de Total, EDF ou GDF, ceux de la malbouffe ? Non, monsieur préfère se taire sur le sujet, alors même que ce serait une action 10 fois plus efficace qu’une exhortation à la prise de conscience via le défi pour la Terre.
Pourquoi aussi choisit-il de publier son livre à 120000 exemplaire en grand format, source de gaspillage de papier ? Je pense qu’il aurait eu suffisamment de poids pour inciter son éditeur à passer publier directement en poche.

Mais du coup, si les politiques candidats à 2007 reprennent son programme, que se passera-t-il pour toutes les autres questions liées à l’environnement ? Passeront-elles à la trappe ? Comme y sont déjà passés tous les conseils que Nicolas a pu donner à l’Elysée durant ces dix dernières années ?

Alors, non. Comme le dit Ségolène, la candidature de Hulot est « inutile » et, plutôt que de proposer un poste de vice premier ministre au développement durable, je pense qu’il vaudrait mieux proposer à M.Hulot un poste de vpm à la communication.
 

verderage@

Commenter cet article