Internet, Presse, Médias People Télé

Lundi 8 avril 1 08 /04 /Avr 04:45

Par Gérard - Publié dans : Internet, Presse, Médias People Télé - Communauté : Actualités et Commentaires - Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps

La République irréprochable de François Hollande a décidemment du plomb dans l'aile: après le compte en Suisse de Jérôme Cahuzac, les affaires de Jean-Jacques Augier font trembler un peu plus le chef de l'Etat. L'édito de Christophe Barbier.

 

 

Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Les autres commentaires

Claire use largement d'une bombe insecticide, pour se débarasser d'un cousin, car elle a horreur de ça. Chez Marc, celui ci rechigne à hébérger Antonin, un de ses cousins, en provenance du sud, qui est venu passer quelques jours à Paris. Marc lui annonce qu'une de ses voisines attend un bébé de lui, et, a besoin de calme, et donc d'être seul, et ne peut lui donner l'ancienne chambre de Daniel. Mais quand il apprend que son cousin connait Adeline, il change vite d'avis.

 

 

Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Les autres commentaires

Ils ou elles se font souvent discrets et apparaissent peu aux côtés de leurs époux.

François Hollande, Brice Hortefeux, Jean Sarkozy... Découvrez à quoi ressemblent leurs conjoints.

1 - Ségolène Royal et André Hadjez

André Hadjez, jusque-là inconnu du grand public, apparaît aux côtés de Ségolène Royal depuis avril 2009. C'est Paris Match qui a dévoilé le visage du nouveau compagnon de l'ancienne candidate à la présidentielle 2007 lors de leur séjour à Marbella. Signe de sa grande discrétion, même l'hebdomadaire utilise le conditionnel pour parler de lui, précisant qu'il serait "né en 1950 à Casablanca". Hommes d'affaires, il serait spécialisé dans la gestion immobilière. Il a également édité de nombreux jeux de société tels que le Sexy Folies.

© MaxPPP



Sommaire

Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Les autres commentaires

Quinze ans après l'avoir tournée, une députée italienne doit aujourd'hui faire face au scandale causé par sa vidéo très intime.

Planet.fr vous propose de voir les images.
Publicité

Si elle avait su qu'elle deviendrait députée, Fiorella Ceccacci Rubino n'aurait certainement jamais tourné cette vidéo. En 1999, Fiorella n'est pas encore la députée "onorevole" (honorable) qu'elle est aujourd'hui depuis 7 ans, pour le parti de Silvio Berlusconi.

A l'époque, elle tourne dans un petit film porno de 18 minutes que vient de dévoiler le journal italien Il Fatto Quotidiano. Le site du journal a d'ailleurs publié un extrait de quelques minutes, où on la voit nue dans sa salle de bain, exhibant sans complexe son intimité.

C'était un "monologue érotique"
Dans un autre journal italien, La Repubblica, elle explique qu'il s'agissait là d'un court-métrage d'auteur sous forme de "monologue érotique". Elle précise également ne pas regretter puisqu'avant d'être députée, elle était comédienne. Enfin, elle rappelle que "Berlusconi m'a choisie pour son expertise" et qu'il faut arrêter de "s'attaquer aux femmes".

A la fin du mois, la jeune femme doit se représenter aux législatives italiennes. Ce n'est certainement pas un hasard si la vidéo resurgit aujourd'hui... Mais la desservira-t-elle ?

Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Les autres commentaires
Jeudi 24 janvier 4 24 /01 /Jan 22:44

Par Gérard - Publié dans : Internet, Presse, Médias People Télé - Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps

 

Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Les autres commentaires
Vendredi 30 mars 5 30 /03 /Mars 03:15

Par Gérard - Publié dans : Internet, Presse, Médias People Télé - Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Photographe : Damien Meyer :: Le publicitaire Jacques Séguéla le 9 septembre 2011 à Deauville
photo : Damien Meyer, AFP

Interrogé dans l'émission "Le gros squat" sur la radio parisienne Néo mercredi à propos d'une remarque faite par Audrey Pulvar dans l'émission de Laurent Ruquier "On n'est pas couché", Jacques Séguéla a qualifié la journaliste de "salope".

apulvar634.jpg

"Leur métier c'est la méchanceté. Moi mon métier c'est de donner du bonheur, un peu artificiel -je ne suis pas dupe-, mais de toujours montrer le bon côté des choses. Elle, ce n'est que l'envers du décor", a-t-il lancé.

"Je comprends la méchanceté et je l'aimais bien chez Zemmour et chez Naulleau parce qu'il il y avait du talent, il y avait de l'intelligence. (...) Elle, elle est bête et méchante", a ajouté le publicitaire.

 

Invité en octobre dans "On n'est pas couché" pour parler de son livre "Le pouvoir dans la peau", il avait été pris à parti par les chroniqueuses de l'émission Natacha Polony et Audrey Pulvar.

 

  • voir (0 
  • lire (5 
  • 29 mar 21:47

    Jacques Séguéla insulte Audrey Pulvar puis s'excuse

  • 29 mar 19:54

    Jacques Séguéla insulte Audrey Pulvar

  • 29 mar 17:20

    VIDEO. Interrogé sur Audrey Pulvar, Séguéla dérape

  • 29 mar 13:30

    Jacques Séguéla traite Audrey Pulvar de "salope" à la radio

  • 28 mar 18:49
  •  

    Audrey Pulvar, l'autre star de la campagne

Mais jeudi après-midi, alors que ses propos sur Néo avaient déclenché de vives réactions sur les réseaux sociaux, M. Séguéla a envoyé une lettre d'excuses à Audrey Pulvar.

"Je viens vous présenter mes excuses. Mes mots ont dépassé ma pensée. Votre interview de +On n'est pas couché+, que j'ai trouvée très injuste, m'est restée sur le coeur, mais ce n'est pas une raison pour le formuler comme je l'ai fait. Je m'en abstiendrai à l'avenir", a-t-il indiqué dans ce courrier transmis à l'AFP par le groupe Havas, dont il est vice-président.

"J'ai trop de respect pour les femmes en général, et les journalistes en particulier, pour ne pas regretter cette impardonnable faute de langage", a-t-il ajouté.

 

Audrey Pulvar a réagi jeudi soir, jugeant "pitoyables" les propos et les excuses du publicitaire.

"Je ne souhaite pas donner à cette pitoyable sortie, ni à ces pitoyables excuses plus d'importance qu'elles n'en ont. Je déciderai à tête reposée, ce week-end, d'y donner une suite judiciaire ou pas. Ce qui, pour le moment, me semble disproportionné", a-t-elle indiqué à l'AFP.

"Le plus consternant dans ces images ce ne sont pas les propos orduriers de Séguéla, auxquels je suis habituée, mais les rires des jeunes qui l'entourent", a-t-elle ajouté, en parlant des animateurs qui interrogeaient Jacques Séguéla dans l'émission.

"Mais vous savez ce que chantait Brassens, le temps ne fait rien à l'affaire...", poursuit-elle, faisant référence à la chanson de Georges Brassens "Le temps ne fait rien à l'affaire" ("Le temps ne fait rien à l'affaire/Quand on est con, on est con").

"J'invite donc toutes les personnes présentes dans ce studio, jeunes ou pas, à ré-écouter tonton Georges", a-t-elle conclu.

Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Les autres commentaires
Mercredi 21 mars 3 21 /03 /Mars 23:39

Par Gérard - Publié dans : Internet, Presse, Médias People Télé - Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps

fonction

par exemple: accastilleurs

ville

(entrez les premières lettres)

Chercher

Emploi, travail, recrutement | Jooble

jooble – с’est un site où vous pouvez chercher un emploi sur l’ensemble d’Internet.

en savoir plus
Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Les autres commentaires
Vendredi 16 mars 5 16 /03 /Mars 05:15

Par Gérard - Publié dans : Internet, Presse, Médias People Télé - Communauté : Libre pensée politique - Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps

Etude-CSA.jpg

  • Les deux tiers des électeurs de Mélenchon, pourtant souverainiste, sont prêts à voter pour François Bayrou, européen convaincu
  • .
  • Les deux tiers des électeurs de Hollande seraient prêts à voter Bayrou, pourtant présenté comme un candidat de droite par le Parti socialiste.
  • De la même façon, les deux tiers des électeurs de Bayrou pourraient voter Hollande, pourtant présenté par le candidat du Modem comme l'incarnation de la dépense inconsidérée.
  • Plus surprenant encore, la moitié des électeurs lepénistes seraient prêts à voter François Bayrou, personnalité ouvertement méprisée par Marine Le Pen.

Autrement dit, François Bayrou et ses électeurs détiennent les clés de l'élection présidentielle.

Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Les autres commentaires
Vendredi 16 mars 5 16 /03 /Mars 04:45

Par Gérard - Publié dans : Internet, Presse, Médias People Télé - Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps

Sondage Ifop rendu public le mardi 13 mars 2012, capture d'écran.

Sondage Ifop rendu public le mardi 13 mars 2012, capture d'écran.

 

Hier,mardi, deux sondages sur la présidentielle donnaient des résultats tout à fait contradictoires. Explications sur les recettes utilisées lors de ces enquêtes.


Mardi 13 mars, dans la matinée, le sondage Ifop donnait Nicolas Sarkozy en tête du premier tour avec 28,5 %, François Hollande étant à 27 %.  

 

Mais le sondage TNS Sofres rendu public dans l'après-midi replaçait Nicolas Sarkozy (26%) derrière François Hollande (30%) au premier tour.

 

Fait d'autant plus surprenant, les deux enquêtes d'opinion ont été réalisées au même moment. Alors comment expliquer que les résultats soient aussi différents ?

 

1. Les différentes méthodes de collecte

Lors d'une étude d'opinion, les instituts peuvent choisir entre trois types de questionnaires différents :

  • le face à face
  • par téléphone
  • par Internet

Les sondages par téléphone et Internet sont les plus répandus.

 

2. Le "panel représentatif des Français" selon plusieurs critères

Les questionnaires sont toujours réalisés sur un échantillon de personnes qui correspondent à un "panel représentatif des Français âgés de 18 ans et plus".

 

Pour le respecter, les instituts utilisent la méthode des "quotas" selon des critères de sexe, d'âge, de région, des catégories d'agglomération, de profession, et de catégorie socioprofessionnelle.

"Par exemple, 18,5 % des Français âgés de 18 ans et plus habitent en région parisienne, détaille Esteban Pratviel, chargé d'étude politique à l'Ifop. Sur 1 000 personnes, nous allons donc sonder 185 personnes vivant en région parisienne."


Pour l'âge, l'Ifop interroge entre 20 et 21% de personnes âgées de 65 ans et plus, et entre 11 et 12% de personnes âgées de 18 à 24 ans.

 

Pour le critère de sexe, 47,6% d'hommes sont interrogés, contre 52,4% de femmes. En ce qui concerne les catégories socioprofessionnelles, 28% des sondés sont des retraités, entre 13 et 14% sont des ouvriers, et entre 17 et 18% des employés.

 

La plupart du temps, l'échantillon de personnes interrogées est de 1 000 personnes, chiffre provenant d'un calcul statistique. "Pour diviser la marge d'erreur par deux, il faudrait interroger quatre fois plus de personnes… Mais cela coûterait aussi quatre fois plus cher", explique Esteban Pratviel.

 

3. La méthode du "redressement", pour réduire la marge d'erreur

Il arrive que les sondés, par pudeur, ne soient pas sincères dans leurs réponses, notamment pour parler de leurs intentions de vote.

 

Cela explique que les résultats des sondages politiques soient légèrement différents des résultats des élections. Pour réduire cette "marge d'erreur", les instituts de sondages vont pondérer les résultats. Esteban Pratviel, de l'Ifop, précise :

 

"Pour un sondage sur les intentions de vote à la présidentielle de 2012, on va demander aux sondés pour qui ils ont voté à la présidentielle de 2007. Si 8 % disent qu'ils ont voté pour le FN alors qu'ils étaient en réalité 10,5 % à le faire en 2007, on va pondérer les résultats du sondage des intentions de vote pour 2012 de 2,5 points."


4. La marge d'erreur et la prise en compte des abstentionnistes

Les résultats contradictoires des derniers sondages Ifop et TNS Sofres s'expliquent par plusieurs raisons :

  • les différents modes de recueil : le sondage TNS Sofres a été fait uniquement par téléphone, celui de l'Ifop a aussi utilisé Internet
  • la marge d'erreur : pour 30 % d'intentions de vote pour 1 000 personnes, l'Ifop considère que la marge d'erreur est de deux points. Le "vrai" pourcentage est donc compris entre 28 et 32 %.
  • les différentes méthodes de redressement : l'Ifop pondère aussi ses résultats en fonction des personnes qui ne sont pas "certaines d'aller voter". Une manière de prendre en compte la montée de l'absention en France, ces dernières années.
Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Les autres commentaires
Samedi 3 mars 6 03 /03 /Mars 07:32

Par Gérard - Publié dans : Internet, Presse, Médias People Télé - Communauté : Actualités et Commentaires - Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
© CBS
NCIS: L'identité du serial killer enfin dévoilée
© CBS

Le 02/03/2012 à 09:05 par Nathalie Chuc (TV Magazine)
N.C.I.S. : Enquêtes spéciales         
À voir le 02/03/2012 à 20h50 surCe programme TV de M6
Depuis plusieurs épisodes, un serial killer, surnommé le Tueur de port en port, s'attaque aux agents du NCIS et à leurs proches. Son identité est révélée lors du finale diffusé ce soir. Un opus écrit par Gary Glasberg, producteur exécutif de la série. Il nous en dit plus.

Gary Glasberg, quelles ont été vos sources d'inspiration ?
Je me suis inspiré d'un véritable serial killer qui s'en prenait aux membres de la Navy, il y a des années. Comme on a pu le voir précédemment, il a tué un vieil ami de DiNozzo mais également Mike Franks, le mentor de Gibbs. En fait, j'ai voulu que l'équipe du NCIS se retrouve unie face à l'ennemi, plus soudée que jamais ! Car, la série, c'est avant tout l'équipe. Et les personnages sont de plus en plus proches. En plus de la résolution de cette histoire de tueur, j'ai introduit dans le finale une nouvelle autre intrigue autour de DiNozzo. Il va se voir confier une mission épineuse dont on ne connaîtra la teneur qu'en début de saison 9.

Vous êtes également l'auteur du 200e épisode, diffusé le mois dernier aux États-Unis...
Il a fait la meilleure audience de cette saison 9, avec quasiment 21 millions de téléspectateurs ! J'ai hâte que les Français le découvrent, car je l'ai écrit en hommage aux fans et je leur réserve de grosses surprises. Ils retrouveront notamment des visages connus qu'ils ne s'attendaient pas à revoir. Dans NCIS, les personnages ne sont jamais vraiment morts ou partis pour de bon ! (Rires.)

En tant que producteur, comment analysez-vous le succès toujours croissant de la série ?
Producteurs, acteurs et auteurs de la série, nous sommes tous conscients de ce phénomène d'audience très spécial - une véritable bénédiction ! Selon moi, cela vient de nos personnages : les gens ont bien « accroché » avec eux, ils font partie de leur famille, les font rire et réfléchir. Je vais faire en sorte que cela dure aussi longtemps que possible.

Tony DiNozzo et Ziva David seront-ils un jour en couple ?
À la télé, un amour non satisfait est la plus belle des choses et préserve l'intérêt des téléspectateurs... Cela permet d'insuffler toujours autant de complexité, de tension et de rebondissements entre les deux personnages.


A savoir
Cette saison 8 a été marquée par l'arrivée, provisoire, d'une deuxième équipe du NCIS, dirigée par une femme, l'agent E.J. Barrett (Sarah Jane Morris). Outre-Atlantique, ce finale avait réuni 18,62 millions d'Américains, soit environ 2 millions de téléspectateurs de plus que l'année précédente.

Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Les autres commentaires
Mercredi 4 janvier 3 04 /01 /Jan 04:20

Par Gérard - Publié dans : Internet, Presse, Médias People Télé - Communauté : Actualités et Commentaires - Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps

Par Jean-Baptiste Garat Publié le 03/01/2012 à 20:07  

Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, répond aux questions du Figaro dans son bureau du nouveau siège de son parti.
Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, répond aux questions du Figaro dans son bureau du nouveau siège de son parti.
  •   

INTERVIEW - Le secrétaire général de l'UMP dénonce «l'imposture» d'Hollande qui «se complaît dans le registre de l'ambiguïté».

LE FIGARO. -Que pensez-vous de l'adresse aux Français de François Hollande?

Jean-François COPÉ. - J'appelle les Français à ne pas être dupes! L'imposture de François Hollande continue: le candidat socialiste se complaît dans le registre de l'injure et de l'ambiguïté, en faisant tout pour esquiver la moindre proposition courageuse sur les sujets difficiles. Rien sur les retraites, rien sur les dépenses publiques, rien sur la sécurité, rien sur la politique internationale, rien sur la politique énergétique, rien sur l'emploi et l'activité économique… Pendant que François Hollande érige la couardise en stratégie de campagne, le président de la République, le gouvernement et la majorité sont au travail, au service de la France et des Français.

Le gouvernement confirme la mise en place d'une nouvelle forme de financement des régimes sociaux. Est-ce le retour de la TVA sociale?

L'UMP a «déposé» son brevet en parlant de fiscalité antidélocalisation, dont l'objectif est de protéger nos emplois et de renforcer la compétitivité de nos entreprises en taxant les importations, par la TVA par exemple, au lieu de taxer le travail. J'ai toujours défendu cette idée et je me félicite qu'aujourd'hui elle soit reprise par le gouvernement.

 

Parmi les autres mesures, est-il question d'assouplir les CDI et CDD?

Aujourd'hui, tout est ouvert. Mais l'une des clefs consiste à renforcer la «flexisécurité». Dans son parcours, et notamment quand il traverse une épreuve aussi terrible que le chômage, chaque Français devra être suivi et accompagné dans sa recherche d'emploi, comme dans sa formation professionnelle. Les questions d'organisation et de temps de travail, par secteur, par branche, par entreprise, devront être posées. On ne peut pas organiser le travail de manière monolithique parce qu'on ne travaille pas de la même manière dans le nucléaire, dans les services, dans le BTP ou dans l'agroalimentaire.

 

La fin des 35 heures pourrait-elle être décidée à l'issue du sommet social?

Le projet de l'UMP le propose. Mais la décision appartient au président de la République. Il a souhaité voir chacun «travailler plus et travailler mieux» pour reprendre son expression.

 

L'UMP est-elle prête pour l'élection?

Ma responsabilité, depuis ma prise de fonction il y a treize mois, était de mettre le parti en ordre de marche. Sur le fond, nous avons accompli un travail considérable, avec l'appui précieux de Bruno Le Maire, dans la préparation de notre projet. Ce travail se poursuit avec trois nouvelles conventions: la première, le 17 janvier, donnera la parole à ceux de nos compatriotes que l'on n'entend pas assez, sur une idée de Michèle Alliot-Marie. La deuxième, le 19 janvier, se penchera sur les atouts maritimes de la France ; et la troisième, le 24 janvier, reviendra sur la place de l'Europe dans la mondialisation. Nous avons également réussi à faire émerger une nouvelle génération politique qui apporte ses idées et qui est réactive quand il s'agit de répondre aux propos caricaturaux de la gauche et de l'extrême droite.

 

Combien comptez-vous d'adhérents?

Nous terminons l'année par une grande accélération des adhésions qui porte le nombre de nos adhérents à 261.000 au 31 décembre 2011. C'est d'autant plus important que tous nos adhérents à jour de cotisation sont invités à se prononcer sur notre projet. Un projet qui sera ensuite ratifié par le conseil national du 28 janvier en même temps que nos investitures pour les législatives.

 

En retardant son entrée en campagne, Nicolas Sarkozy ne prend-il pas le risque de multiplier les candidats à droite?

Aucune des personnalités qui ont annoncé leur candidature à droite ne l'ont fait en imaginant que le président de la République puisse ne pas être candidat. Leur démarche est respectable, mais chacun doit savoir que la division dans notre camp est extrêmement dangereuse.

 

Y a-t-il des marges de manœuvre dans le projet pour parvenir à des accords avec les concurrents de droite?

Cela ne fonctionne pas comme cela. L'UMP n'est pas le PS et nous n'allons pas rejouer à droite le désastre des négociations piteuses entre le PS et les Verts. Nous avons une philosophie commune, nous partageons les mêmes valeurs et, dans le cas de Christine Boutin ou d'Hervé Morin, nous avons gouverné ensemble. Toutes les raisons sont réunies pour que nous nous rassemblions.

 

Et avec François Bayrou?

Je note simplement qu'il a qualifié le projet du PS d'«insoutenable». Et je suis à l'inverse heureux qu'il ait rejoint la thèse prônée par l'UMP de promouvoir le «made in France». Tant mieux. Reste à voir quelles mesures il préconise.

 

Comment convaincre ceux de vos électeurs de 2007 qui sont tentés par la candidature de Marine Le Pen?

Je peux comprendre que beaucoup de Français, très préoccupés par les effets de la crise sur l'emploi ou le pouvoir d'achat, exaspérés par des situations d'insécurité ou inquiets de la montée de comportements d'intégristes islamistes, soient tentés par les sirènes du Front national. Mais il faut comprendre que voter pour le FN aura pour effet mécanique de favoriser la gauche, qui ne veut pas réduire les déficits mais augmenter les impôts, qui veut abroger notre législation sur les peines planchers et les mineurs multirécidivistes, qui n'a pas voté la loi contre la burqa et qui promet le droit de vote aux étrangers pour favoriser le vote communautaire… Autant d'idées qui sont à l'exact opposé de ce que veulent les Français tentés de voter pour Marine Le Pen: qu'ils aient bien tout cela en tête.

Sarkoverdose.jpg

LIRE AUSSI:

» L'UMP déménage et se met en ordre bataille

» En attendant son candidat, l'UMP occupe le terrain

jivaro.jpg

Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Les autres commentaires
Dimanche 4 décembre 7 04 /12 /Déc 11:01

Par Gérard - Publié dans : Internet, Presse, Médias People Télé - Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps


Le premier réseau social du monde est un formidable outil de mise en relation mais la transparence sur les données personnelles de ses millions d’utilisateurs n’est pas son fort.

Voici quelques astuces pour mieux protéger votre vie privée sur Facebook.

Publicité

Données personnelles : l’envers du décor de Facebook

 


© shutterstockL’actualité récente a révélé la face cachée du plus grand réseau social du monde (800 millions de membres). Facebook en Europe est situé en Irlande, pays fiscalement intéressant mais soumis à la réglementation européenne. Un étudiant autrichien a demandé d’accéder à l’intégralité de ses données conservées par le site. Il a reçu plus de 1000 pages, et s’est aperçu que des milliers de données étaient conservées, parfois très confidentielles, y compris les adresses électroniques de personnes non membres du réseau… Car Facebook vit de la publicité et de la vente des données personnelles.

Devant la polémique née en Europe et la plainte de plusieurs associations américaines, le site a promis de faire des efforts, et, selon le Wall Street Journal, d’obtenir de ses utilisateurs qu'ils "approuvent expressément" tout changement des paramètres de confidentialité. Et mieux contrôler l’ouverture des profils de ses usagers à des sociétés tierces. Facebook veut montrer patte blanche avant son introduction en Bourse prévue en 2012.

Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Les autres commentaires
Lundi 14 novembre 1 14 /11 /Nov 06:03

Par Gérard - Publié dans : Internet, Presse, Médias People Télé - Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps

Connaissez-vous le rôle et la signification des touches du clavier de votre PC ?

 

Maîtrisez-vous les raccourcis clavier les plus pratiques ? Toutes les réponses dans notre dossier trucs et astuces informatiques.

 

1 - Les touches de fonction

La première rangée de votre clavier est constituée par les touches de fonction : F1, F2, F3, etc...
Généralement, chaque logiciel attribue un usage à ces touches de fonction.
Ainsi dans Word, F7 déclenche le correcteur orthographique.


Certaines de ces touches de fonction ont un même usage dans la plupart des logiciels. Ainsi, si l'on appuie sur la touche F1, on affiche l'aide du logiciel. La touche F2, assez souvent, permet de renommer un fichier ou une icône. F3 vous ouvre sous n'importe quel logiciel la fonction recherche.


Sur un site internet la touche F5 vous permet de rafraîchir la page sur laquelle vous vous trouvez. Vous pouvez ainsi constater les modifications sur la page.


Les touches de fonctions restantes deviennent très utiles en combinaisons avec d'autres touches*.
*''Plus d'informations dans la suite de notre article, au chapitre raccourcis clavier.''

Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Les autres commentaires
Samedi 12 novembre 6 12 /11 /Nov 14:38

Par Gérard - Publié dans : Internet, Presse, Médias People Télé - Communauté : Actualités et Commentaires - Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Martin Untersinger
Journaliste et étudiant

Le piratage de données personnelles de plusieurs centaines de cadres de l'UMP, révélé par Rue89 n'a pas été sans conséquence.

Le jour de la publication de notre article, le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, lui-même visé par les fuites, a porté plainte contre X pour violation du secret des correspondances et vol de données informatiques.

« Des centaines de messages d'injures »

Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé a affirmé avoir reçu :

« des centaines et des centaines de messages d'injures, des appels téléphoniques d'anonymes, des insultes à caractères très diversifiés »

Quelques députés ont d'ores et déjà changé de numéro de téléphone, notamment Christian Estrosi et Jean-François Copé. D'autres, au contraire, ne sont pas très inquiets. Interrogé par Slate, Damien Meslot, député de Belfort n'était pas inquiet :

« Mon numéro est dans l'annuaire, les gens m'appellent, je réponds, ça ne me dérange pas [...] je verrai ce qui se passe, mais je ne pense qu'il y ait de problème. »

L'origine de la source

L'UMP a démenti avoir fait l'objet d'un piratage et les soupçons se sont très vite portés sur le groupe UMP à l'Assemblée Nationale.

Les services informatiques de l'Assemblée Nationale, qui ne s'occupent pas des fichiers du groupe UMP, gérés de manière autonome, ont réalisé un audit, et assuré au site PCInpact que la fuite n'était pas à chercher de leur côté.

Les soupçons s'orientent désormais vers une faille de sécurité sur les serveurs de Mes-Conseils, une société spécialisée dans la réalisation de sites Internet basée à Rouen. Cette dernière est à l'origine des blogs de plusieurs dizaines de parlementaires de la majorité.

Le gérant de Mes-Conseils n'a pas répondu à nos sollicitations.

Un piratage renvendiqué

Un communiqué, dont l'authenticité est très difficile à démontrer, a été publié mercredi soir. L'utilisateur qui l'a mis en ligne semble être le même que celui qui a posté les « fiches » concernant Jean-François Copé, Eric Ciotti et Christian Estrosi.


L'en-tête du communiqué (Capture d'écran)


Les données concernant la fiche de Copé, archivées par Google (Capture d'écran)

En revanche, la rhétorique utilisée tranche fortement avec le message de revendication qui a été posté sur le site doxump.tk ainsi qu'avec celle des fiches sur Copé, Estrosi et Ciotti.

Jean-François Copé est ainsi qualifié de « fidèle toutou, aboie souvent, mais ne sait pas toujours pourquoi ». Le message de revendication évoque pêle-mêle le sort subi par banlieues, les Roms ou encore les demandeurs d'asile pour justifier son action.

Le ton et le contenu du communiqué publié hier soir est très différent. Ses auteurs affirment avoir voulu « être entendus » et mettre « l'UMP en face de ses contradictions ». « Plus de fichiers = Plus de fuites », précisent-ils, en ajoutant « plus les fichiers sont “tendancieux”, plus le risque de fuite sera grand ».

Ils affirment avoir eu accès à des données bien plus sensibles qu'ils ont « expurgé » des données finalement publiées, et s'interrogent :

  • « Que se serait-il passé si ce piratage était l'oeuvre d'un pays étranger, pas forcément très amical, qui aurait pu ainsi envoyer/recevoir des mails avec l'adresse officielle de membres du gouvernement ?
  • Que se serait-il passé si ce piratage avait mené à un piratage de tout le site du groupe UMP ou du site l'assemblée nationale et compromettant sûrement des données réellement sensibles ? »
MERCI RIVERAINS ! Melta Mulgon
Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Les autres commentaires
Lundi 7 novembre 1 07 /11 /Nov 14:42

Par Gérard - Publié dans : Internet, Presse, Médias People Télé - Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps

 

Votre opinion sur le sujet si vous avez le temps
Les autres commentaires

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Concours

Texte libre

 

 

 


 

 

 

 
 
 

 

 

 

 

 

Recherche

Images aléatoires

  • staline
  • chris-rea-the-blue-cafe 1
  • patrick-swayze-avec-demi-moore-
  • Le-deuxieme-debat-de-la-primaire-PS scalewidth 630

Catégories

W3C

  • Flux RSS des articles

Recommander

Présentation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés