UMP : le camp Fillon revendique à nouveau la victoire, les voix de trois territoires d'Outre-mer oubliées

Publié le par Gérard

François Fillon lors de l'élection à l'UMP, le 18 novembre 2012 à Paris. 

François Fillon lors de l'élection à l'UMP, le 18 novembre 2012 à Paris. 

(PATRICK KOVARIK / AFP)
0

PRESIDENCE DE L'UMP – Coup de théâtre à l'UMP. Le camp de François Fillon revendique officiellement la victoire de l'ancien Premier ministre à la présidence de l'UMP, mercredi 21 novembre. Eric Ciotti, Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez demandent à la commission de contrôle de l'UMP (COCOE) de revenir sur les résultats de l'élection. 

Selon eux, 1 304 voix ont été oubliées. Il s'agit de celles de Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et Mayotte qui n'auraient pas été prises en compte dans le décompte final. D'après leur décompte, François Fillon l'aurait finalement emporté avec vingt-six petites voix d'avance.

Ce dernier a donc demandé à Alain Juppé, le président fondateur de l'UMP, "d'assurer de façon transitoire" la direction du parti "afin de trouver les voies et moyens de sortir de l'impasse".

Publié dans UMP FRONT NATIONAL

Commenter cet article