Sondage : Retour au réel pour Sarkozy

Publié le par Gérard

60% pour Hollande, 40% pour Sarkozy au second tour, et un écart qui se creuse au premier. Le bon Roi Babar renvoie Joe Dalton dans les abysses de l'impopularité. Tant Mieux.

 

Babar.jpg60% pour Hollande, 40% pour Sarkozy au second tour, et un écart qui se creuse au premier. Les cris de victoire du Figaro étaient donc, comme toujours, prématurés. Les aboiements des journalistes « amis » de la télévision n'auront, eux aussi, pas fait écho très longtemps. Pujadas, Calvy, I-Télé, TF1 et LCI vont devoir une fois de plus avaler leur chapeau. Après la ponte d'un très douteux sondage, effectué sur Internet et publié sur Yahoo au plus grand bonheur des communicants de l'UMP, le petit monde médiatique sarkozyste est brutalement renvoyé sur Terre. Le « président du pouvoir d'achat des riches » reste aux fraises, écrabouillé par son concurrent direct du PS au premier, comme au second tour de la prochaine élection présidentielle. C'était bien la peine de se moquer du bon Roi Babar au moment où Joe Dalton s'enfonce un peu plus dans les abysses de l'impopularité.


Sarkozy reprend ses bonnes habitudes


Terrible aveu d'échec, c'est le baromètre OpinionWay-Fiducial pour Le Figaro et LCI, médias pourtant amis et complices de l'Elysée (ici et ), qui confirme aujourd'hui la fâcheuse tendance. Lors du premier round François Hollande obtient 30% des suffrages contre 25% pour le désespérant « candidat naturel de l'UMP » Nicolas Sarkozy, qui reprend ses bonnes habitudes. La mise en scène grotesque d'un « président protecteur » qui plaisante avec Obama sur TF1 n'aura pas résisté au plan de rigueur et à l'explosion dramatique des plans sociaux qui se multiplient depuis quelques semaines. La propagande et la désinformation ont, elles aussi, leurs limites quand la réalité frappe de plein fouet le bon peuple travailleur de France.

Commentant ce triste sondage, sur un ton grave et défaitiste, conscient de l'étendu de la catastrophe, Le Figaro nous explique doctement que « si l'on excepte les 82,21% obtenus par Jacques Chirac contre Jean-Marie Le Pen en 2002, le score dont le candidat du PS est crédité n'a été atteint qu'une fois depuis que le président de la République est élu au suffrage universel. C'était en 1969. »

Pire pour Sarko, notre bon « président des riches », Marine Le Pen demeure en embuscade avec un score record pour le FN à moins de cinq mois du premier tour. Avec 18% des intentions de vote elle se voit créditer de huit points de plus que son papounet à la même époque en 2002 et 2007. De quoi faire frémir un peu plus les Dalton de l'Elysée qui plient déjà bagages.

 

hollande,sondage,sarkozy,présidentielle 2012,marine lepen,politique,actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

howard waldman 15/01/2012 08:56


Absolument grotesque: publier à la mi-janvier 2012 un sondage vieux de deux mois. Et avec ça même incapable de rapporter correctement les chiffres: le sondage donne 58%-42% en faveur de Hollande,
pas 60%-58%.