Sarkozy pas rasé et la chemise collante de sueur: l'injure vient de la presse anglaise !

Publié le par Gérard

Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy
MAXPPP/lepost

Le chef de l'Etat français est à nouveau "injurié" dans la presse. Cette fois-ci, c'est un journal anglais (donc perfide) qui s'y colle, publiant une série de clichés montrant le couple présidentiel en goguette sur la Riviera.

Ces clichés sont indignes et comme le dirait la nouvelle maréchale Lefebvre, Nadine Morano  "rappellent les méthodes de la presse d'extrème droite des années 30". Cela permet en outre au journal anglais d'ironiser sur la barbe du président, sur les taches de sueur qui ornent sa chemise, sur son aspect négligé, sur ses cheveux blanchissant à vue d'oeil depuis quelques semaines, et sur le courage de l'épouse qui n'hésite pas à se jeter dans les bras de cet homme à la chemise toute collante de sueur virile.

Comme le disait Stanislas Lefort en 1942 : "Vous avez vu ? C'est ça les Anglais !"

Pire que le "Sarkozy voyou de la République" de Marianne, voilà donc le "Sarkozy le pas rasé de Carla" du Daily mail.

Cela dit, le choc de ces images est aussi riche d'enseignement sur le devenir de notre pays.

Les nostalgiques ne seront pas les seuls à constater que les temps ont bien changé. Les photographies intimes des présidents de la République aussi, montrant à travers eux, une certaine évolution française. La preuve en deux clichés

En cinquante ans, on est donc arrivé à cette une de Var Matin :( cf PaulinePerinet sur Twitter)

 

Une de Var Matin du 11 août

Une de Var Matin du 10 août

En partant de ça, datant de temps plus anciens.

Et voilà comment en deux photographies prises à cinquante ans de distance, on mesure l'évolution d'un pays à travers l'image de celui qui le gouverne. La fonction, sa dignité, son incarnation ont bien changé. Est-ce donc cela que les Français veulent ?

"Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France" disait-il. Moi aussi.

AJOUT de Bruno Roger-Petit  à 15h40 : Désolé pour les liens, mais le Post.fr dit répugner à utiliser des clichés du général de Gaulle disponibles partout sur le net.



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article