Quand Woerth brade une parcelle de la forêt de Compiègne

Publié le par Gérard

 

Selon le Canard Enchaîné, Eric Woerth a cédé la parcelle à la Société des courses de Compiègne sans soumettre la cession au Parlement comme

le veut la loi.

 

 

Eric Woerth aurait bradé une parcelle de la forêt de Compiègne propriété de l'Office National des Forêts (ONF), une transaction à laquelle s'opposait le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire. Selon une information du Canard Enchaîné à paraître mercredi 14 juillet, une semaine avant de quitter le ministère du budget, Eric Woerth aurait cédé la parcelle qui comprend également un hippodrome et un golf, à la Société des courses de Compiègne. Et ce, à un prix dérisoire, si l'on en croit un élu UMP de l'Oise cité par le Canard : " deux millions et demi d'euros pour un tel domaine ce n'est pas un prix de vente, c'est une vaste rigolade!".

 

Bruno Le Maire, le ministre de l'Agriculture, se serait opposé à plusieurs reprises à cette cession, car selon la loi, toute vente d'une parcelle forestière d'une supérieure à 150 hectares doit être soumise au vote du Parlement.

Un hippodrome (AFP)

Enfin, le journal satirique souligne que la transaction n'a pas fait l'objet non plus d'un appel d'offres. L'acquéreur, Antoine Gilibert, président de la Société des courses, est un proche d'Eric Woerth et de Philippe Marini.

Eric Woerth est maire de Chantilly, non loin de Compiègne.

(Nouvelobs.com)

Commenter cet article