Présidentielle – Attention, élection truquée

Publié le par Gérard

RTR21474_Comp

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Présidentielle 2012  SARKOZY VAINQUEUR

 

 

Les jeux sont déjà faits. LA FRAUDE A ÉTÉ PARFAITEMENT ORGANISÉE…

 

On vous a déjà faire croire le 22 avril dernier que L’infâme représentant de la Finance Internationale avait atteint un score proche de François Hollande ! C’est une arnaque de haut vol, bien dans le style de « l’ÉQUIPE SARKO » et de ses patrons de la Finance Internationale.

 

Ceci n’a été permis que grâce à l’utilisation d’un très important nombre de machines à voter (FRAUDER) électroniques de la marque NEDAP, dont le ministère de l’Intérieur se refuse à donner le Nombre, ainsi que le nombre et le nom des municipalités (surtout ou exclusivement UMP, note d'eva)  qui ont installé ces machines sur lesquels les Français ont voté.

 

Il faut savoir qu’après de nombreuses fraudes constatées, ces machines à voter-Frauder ont été successivement INTERDITE en Irlande, aux Pays-Bas et en Allemagne…

 

Vont-elles permettre la réélection du représentant-collabo de la Finance Internationale ? CE SERAIT LA PLUS GRANDE INSULTE À LA DÉMOCRATIE !

 

                                                                                           *

 

Ces machines SONT INCONTRÔLABLES ET ONT TOUTES ÉTÉ CONÇUES POUR ORGANISER LA FRAUDE.

 

Ingénieur concepteur de systèmes informatiques, je suis bien placé pour le savoir.

 

Les toutes premières machines à frauder électroniques ont été inventées et fabriquées par des cadres et des sociétés écrans de la CIA… pour s’assurer de l’élection de George W. Bush en 2000 et 2004. Vous en trouverez tous les détails, en Anglais, dans la TERROR DATABASE, sur le site www.benperi.eu

                                                                                          *

 

Si par extraordinaire, cette fraude n’était pas suffisante, un second système à été prévu, dont je vous parlais le 18 avril 2012. Voici l’article :


 

Présidentielle – Attention, élection truquée

 

Comme en 2007, c’est la CIA qui décidera du choix du futur candidat !

Vous me trouvez provocateur ? Et bien que les quelques personnages encore influents de notre pays mettent en demeure, le Ministre de l’Intérieur, de publier la liste complète et détaillée et consolidée des votes observés dans la totalité des bureaux de vote en France métropolitaine et Outre-mer.

Toute différence avec les résultats observés dans le moindre bureau, par des officiels, ou des groupes de citoyens, devra être corrigée et le total des voix portées sur chaque candidat modifié en conséquence AVANT PROCLAMATION DES RÉSULTATS.

Aucune proclamation de résultat ne saurait être officialisée sans une publication détaillée au bureau de vote près.

Pourquoi un tel luxe de précautions ?

Les Français ne le savent pas, mais, déjà en 2007, les résultats de l’élection Présidentielle ont été ÉLABORÉS par une société américaine (Level 3 Communications, Inc.) véritable fourmilière et annexe de la CIA, installée à Denver, Colorado, le nouveau temple de la Haute Technologie de la CIA, depuis le 11 septembre 2001. C’est de là que seront « organisés » les résultats des élections des principaux pays du Monde.

Rien ne fut fait pour dénoncer ce véritable coup d’état anti-Français. La société civile française n’avait pas eu le temps de s’organiser pour contrer et dénoncer cet acte de trahison.
(http://www.wikistrike.com/article-rappel-les-resultats-electoraux-fran-ais-produits-par-une-societe-americaine-et-en-2012-103443540.html).

Ceux qui lisent régulièrement mes livres, ne seront pas surpris de l’intrusion de la CIA dans le fonctionnement de l’Union européenne. Ils savent que, depuis l’assassinat du Président John Fitzgerald Kennedy que la CIA est devenue une arme terrible, au service de la Finance Internationale.

Ces machines de marque Diebold qui seront largement utilisées an 2012, à travers le Monde, sont les pires machines à tricher, qu’un esprit malin ait jamais inventé : http://www.computerworld.com/s/article/9220356/Argonne_researchers_hack_Diebold_e_voting_system_

Ceux qui ont lu : « Un Grand Projet pour la France », savent que la création de la Communauté Européenne est une création de la CIA, pour le compte du Cartel des Banques, destinée à empêcher l’Europe de se construire intelligemment et pour au contraire la détruire (Voir les vidéos de François ASSELINEAU, candidat 2012 censuré par les Médias, note d'eva). On observe aujourd’hui, partout en Europe, les premiers résultats de cette stratégie. Ces lecteurs savent aussi que c’est la Commission Européenne, un repère de soldats des Rothschild, et non le Parlement Européen, qui dirige et organise l’implosion de l’Union.

Ce que vous ne savez pas, c’est que des millions de Français vont voter sur ces machines à voter (tricher) électroniques, dont les résultats sont programmables à distance. Ces machines construites entre autres par la société Diebold, ont déjà été utilisées aux Etats-Unis, en novembre 2000 et novembre 2004 pour faire élire George W. Bush. Voir à ce sujet ce que j’en écrivais en 2005, dans « Stop the Warbiz ».

Extrait du livre « Stop au Warbiz », chapitre 5, publié en juin 2005. La version Anglaise de ce livre « Stop the Warbiz » est toujours disponible ici : http://www.amazon.com/s/ref=nb_sb_noss?url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=stop+the+Warbiz , et à la Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis.

Adieu Démocratie… 
La mascarade de l’élection de 2004

Avant même l’élection, Karl Rove (Le pouvoir derrière le trône), « l’empaleur », avait dit qu’il ferait tout ce qui sera nécessaire – c’est-à-dire n’importe quoi – pour s’assurer de la victoire de Bush. (Et Luc Chatel nous a prévenus, une grande surprise nous attend, note d'eva)

Pour s’assurer du gain de l’élection présidentielle de novembre 2004, les Républicains ont changé de tactique. Après les tricheries de Floride en 2000, ils ont misé cette fois sur des moyens plus modernes. Des machines à voter flambant neuves ont été utilisées dans 30 Etats, pour… 28% des votes prévus. Malheureusement, ces machines ont déjà prouvé en Georgie en 2002 qu’elles pouvaient inverser le résultat d’une élection. Elles sont exclusivement fabriquées par des sociétés détenues par des républicains notoires (Diebold Election Systems dans l’Ohio, Sequoia Voting Systems, basé en Californie et Election Systems & Software à Omaha, Nebraska). Elles sont “largement en dessous des minima de sécurité requis pour de tels équipements” et sur un panel de 1600 spécialistes informatiques, dont 200 docteurs, pas un seul ne s’est trouvé pour dire que ces machines étaient pour le moins “sures, fiables et contrôlables”.

Par contre, le panel a été unanime a déclarer que « ces machines à voter sont peu sûres, sujettes au piratage informatique interne et externe, et qu’elles présentent un (grave) danger pour des élections démocratiques ».

Ces trois compagnies ont toutes de très forts liens avec l’administration Bush. Quelle coïncidence, leurs principaux actionnaires sont aussi les toutes premières multinationales du WARBIZ… Northrop-Grumman, Lookheed-Martin, EDS (Electronic Data Systems) et Accenture. Diebold a fait appel à Scientific Applications International Corporation (SAIC) de San Diego pour développer les logiciels sécurisés des machines à voter… alors qu’une majorité des membres du conseil d’administration de SAIC viennent, soit du Pentagone ou de la CIA :
- Le Général d’Armée Wayne Downing, un ancien du Conseil National de Sécurité,
- Bobby Ray Inman; ancien directeur de la CIA,
- William Owens, ancien patron de l’Etat-major des armées aujourd’hui à la retraite,
- Robert Gates, un autre ancien directeur de la CIA.

Ainsi, c’est une société privée liée au complexe militaire et à la CIA qui assure l’intégrité de la programmation des machines à voter pour le compte des sociétés du WARBIZ…

Tous les casinos du monde utilisent des machines à sous électroniques. Ces machines sont programmées pour obtenir les résultats escomptés par leurs propriétaires… Ces gens ont inventé des machines à voter sur le même principe… c’est-à-dire « qui permettent d’obtenir les résultats escomptés… »

Cette année, la fraude post et préélectorale était tellement massive qu’il aurait fallu des années de combat juridique pour que cette élection ressemble à un processus honnête. En jetant l’éponge si rapidement, John Kerry a dévoilé au monde la franche mascarade qu’aura été cette élection. La seule possibilité qu’elle soit conforme aux vœux des patrons du « WARBIZ »… était la reconnaissance de sa « défaite » par John Kerry. Ce qu’il s’empressa de faire au plus grand mépris des 60 millions d’Américains qui avaient voté pour lui…

Aussi longtemps que de telles machines à tricher (pardon à voter) existeront, il n’y aura PLUS AUCUNE DEMOCRATIE, dans les pays qui les utilisent. (Seuls pour le moment, début 2012, les Allemands ont déclaré ces machines illégales…)

Ces nouvelles “boîtes noires” informatiques qui servent de machines à voter ne produisent aucune trace papier. Il ne sera donc jamais possible de vérifier les résultats d’une élection contestée.

Quand on sait – qu’avant même le jour de l’élection – l’on dénie systématiquement le droit de vote (une fois de plus) aux noirs et à de nombreux autres démocrates pour des raisons iniques… Quand on sait que de nombreuses machines électroniques à voter contenaient plusieurs milliers de voix pour Bush, avant même que quiconque ait voté… Quand on connaît le risque de fraude massive que représentent les nouvelles machines à voter électroniques… Quand on sait que l’on a comptabilisé 14,3 millions de votes de plus en 2004 qu’en 2000… et quand on constate que cet accroissement du nombre de voix s’est réparti entre 10 millions pour les représentants du WARBIZ et 4,5 pour ceux qui défendent la sécurité sociale, l’emploi et l’état providence et que l’on entend les trompettes de Bush essayer de vous faire croire que ces dix millions sont le résultat d’une poussée du vote populaire, on a besoin de personne pour comprendre que cette élection fut une énorme escroquerie

En réalité, cette différence ne peut s’expliquer que par une combinaison de la poussée d’électrons dans les machines à voter électroniques avec les méthodes crapuleuses utilisées par le WARBIZ pour éliminer massivement les votes des quartiers populaires… Une façon de prétendre que les Américains sont plus intéressés par la politique et que Bush a obtenu le support des personnes dont il a détruit les emplois, la protection sociale, pris les dollars et les fils et filles pour les envoyer en Iraq et en Afghanistan assumer l’appétit des avides « hors-la-loi » du WARBIZ… Faut-il que les Américains soient naïfs et indolents.

La triche a toujours fait partie de l’élection présidentielle, mais cette fois, la trahison de l’électeur a fait déborder la coupe. Soixante millions de votants qui avaient porté leurs voix sur le candidat John Kerry, ont été floués, non seulement par l’équipe Bush, mais plus grave encore par l’homme qui représentait l’espoir de revivre en démocratie. Pourquoi John Kerry a-t-il si rapidement capitulé ? A-t-il oublié les millions de cas de votants noirs et hispaniques retirés des listes électorales ? Comment a-t-il pu ne pas protester et récuser, avant même le vote, les (vicieuses) machines à voter (Républicain) électroniques ? Son appartenance à la société maçonnique secrète de l’Université de Yale « Skull & Bones » dont la réputation fût bâtie au 19ème siècle sur le commerce de l’opium en Extrême-Orient et qui n’a pas toujours été fréquentée par la « crème de la crème » (Prescott, George H., George W. Bush…), explique-t-elle qu’il n’aurait été qu’un “perdant programmé”? Ou bien serait-ce plutôt lors de son apparition à la conférence de Bilderberg (le congrès mondial des patrons tireurs de ficelles, de leurs éminences grises, de leurs porteurs de valises et de leurs porte-plumes) en 2001 qu’il aurait fait allégeance au « WARBIZ » ? On comprend mieux sa difficulté à admettre l’obligation morale d’un retrait Américain de l’Iraq, même après qu’il eut été prouvé l’absence totale d’armes de destruction massives et de menace et que Saddam Hussein ait été neutralisé.

Quelles belles Démocraties, dans lesquelles les Gouvernants sont désignés par la CIA !

BEN PERI   http://www.benperi.eu

--
BEN PERI


Pour contrer la terrible Mondialisation que l'on veut nous imposer,
et reprendre le contrôle de nos démocraties pour les rendre citoyennes...

Tous les livres de BEN PERI sont là www.benperi.eu
Ben Peri's Books are all here www.benperi.com

Commenter cet article