Pour Eva Joly, Nicolas Sarkozy instaure un "racisme d'Etat".

Publié le par Gérard

La député européenne écologiste Eva Joly dénonce dans Paris Match la politique de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité qui aboutit selon elle à instaurer un "racisme d'Etat" en France. Lire la suite l'article

L'ancienne juge d'instruction estime que la stratégie présidentielle, sur la déchéance de nationalité de certains délinquants ou contre les gens du voyage, s'apparente à du fascisme et lui coûtera cher en termes politiques.

"Il va détruire la droite républicaine", prédit Eva Joly.

"Ce que veut Nicolas Sarkozy c'est le 'gros rouge qui tache' comme il l'a dit lors du débat sur l'identité nationale. Le tir de barrage contre les Roms et l'insécurité est de la même veine", déclare l'élue Europe Ecologie au Parlement européen.

"C'est une éthique de la provocation, un racisme d'Etat (Nicolas) Sarkozy nomme des boucs émissaires, c'est très fasciste mais ça va lui coûter cher, il va détruire la droite républicaine", ajoute-t-elle.

"Il ne se demande même pas s'il est légal d'enlever la nationalité", déplore-t-elle, rappelant que la peine encourue pour l'assassinat d'un policier est la prison à perpétuité avec trente ans incompressibles. "N'est-ce pas suffisant", demande Eva Joly.

Laure Bretton

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article