Pierre Chanal, les disparus de Mourmelon ..

Publié le par Gérard

 

Pierre Chanal avait prévenu, publiquement : "Si on me juge, je me suicide". Il l’a fait. Son procès n’aura duré qu’une seule journée. Depuis sa chambre d’hôpital à Reims où il était pourtant étroitement surveillé, l’ancien adjudant s’est ouvert l’artère fémorale à l’aide d’une lame de rasoir... Après plus de vingt ans d’enquêtes et dix années d’instruction, les disparitions du "triangle maudit de Mourmelon" resteront à jamais une énigme.
Ce documentaire, totalement réactualisé, retrace l’histoire des disparus de Mourmelon et de ses multiples rebondissements jusqu’au geste fatal qui a permis à Pierre Chanal de se soustraire à la justice. André Buffard, avocat de Pierre Chanal, Gérard Chemla, avocat des parties civiles ainsi que des familles des victimes s’expriment sur cet échec spectaculaire de la justice. De 1980 à 1987, six appelés disparaissent de la caserne de Mourmelon, en Champagne. Fugues, meurtres, suicides ? Pour l’armée, de simples désertions. Donc ni la police, ni la gendarmerie n’enquêtent. C’est Gisèle Havet, mère d’un disparu, qui combat pour alerter l’opinion. Cette affaire, c’est aussi l’histoire de deux gendarmes et le condensé de vingt ans d’évolution des techniques d’investigation criminelle. Profilage, ADN pour démasquer Chanal, le capitaine Vaillant, directeur d’enquête et son adjoint Jean-Marie Tarbes, mettent en oeuvre toutes les nouvelles méthodes d’enquête, au fil de leur évolution. Pierre Chanal est lui-même une énigme. Condamné pour le viol d’un auto-stoppeur il y a dix ans, il a toujours nié être impliqué dans les disparitions de Mourmelon. Me André Buffard, son avocat, évoque la personnalité complexe de cet ancien para. Pierre Chanal avait déjà tenté de mettre fin à ses jours à la veille de son procès. Depuis, il n’avait jamais cessé d’affirmer sa volonté de mourir... Son suicide marque un échec sans précédent de la justice dans cette affaire.

Commenter cet article

Dejan 11/08/2010 21:08



Bonsoir,


Ou en est on de l'affaire des disparus. Certes l'action c'est éteinte avec la mort de P Chanal. Cependant il y a des disparus qui n'ont pas été retrouvés même décédés. L'état ayant reconnu de
graves dysfonctionnements a indemnisé les proches des victimes. Le ministère de la justice a décidé qu'il n'y a vait pas à ouvrir une enquète sur ces dysfonctionnements... J'ai lu le blog
consacré à cette affaire par "le mague". Je l'ai baptisé entre "réalités et fantasmes" tellement certaines infos semblent peu crédibles. La dernière contribution remonte au 31 mars 2010. Le
site consacré "aux disparus" n'a pas été mis à jour depuis 2008.... Des noms de militaires sont cités comme ayant étés les complices de Chanal dans au moins des sévices infligés sur des
militaires du contingent dont certains pour le tournage de "snuff movies"... Cités ouvertement, ces officiers, sous officiers et même gradés du rang ont ils réagi, portés plainte en difamation
??? A ce jour a t'on retrouvé des indices à partir des archives de Zandvoort ???


Bref ou en sommes nous en cet été 2010 ???


Merci d'éventuelles réponses.


Dejan



Claude Pierrard 27/07/2010 15:30



 Le site officiel des disparus de Mourmelon :


http://www.disparusdemourmelon.org



Gérard 29/07/2010 03:01



merci c'est gentil de votre part Cordialement