Pier Luigi Bersani se dit prêt à former un gouvernement

Publié le par Gérard

Une Italie fragmentée et dans l'impasse politique à l'issue de législatives marquées par un fort vote protestataire. Une Italie sans tête avec une chambre des députés à gauche, un Sénat sans majorité et aucun parti en mesure de former un gouvernement.

Pier Luigi Bersani, le chef de la coalition de gauche se dit prêt à prendre cette responsabilité et appelle le chef de file du mouvement contestataire Beppe Grillo à dire "ce qu'il veut pour le pays" : "Pour le moment nous ne parlons pas d'alliance. Voyons ce que nous avons à faire et puis tout le monde prendra ses responsabilités devant le Parlement et le pays (...) Je ne sais pas ce que le parti de Berlusconi et le mouvement de Beppe Grillo veulent faire. Ils ont voulu jusqu'à présent renvoyer tout le monde à la maison, mais maintenant ou ils rentrent à la maison eux-aussi ou ils disent ce qu'ils veulent faire pour ce pays qui est le leur et celui de leurs enfants".

Troisième force politique du pays, le Mouvement Cinq Etoiles de Beppe Grillo s'adjuge un quart des suffrages dans les deux chambres. La gauche aura donc besoin de lui ou du centre droit de Silvio Berlusconi pour faire passer ses réformes.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article