Nadine Morano, l'usine et les figurants

Publié le par Gérard

Selon "Le Canard enchaîné", la ministre de l'Apprentissage a demandé à ce que des ouvriers restent plus longtemps lors d'une visite d'usine.

 
 Share6
 

Nadine Morano, ministre de l'Apprentissage GUMEZ/SIPA

Nadine Morano, ministre de l'Apprentissage GUMEZ/SIPA

Selon "Le Canard enchaîné", Nadine Morano, ministre de l'Apprentissage, aurait demandé à ce que des ouvriers restent plus longtemps lors d'une de ses visites dans une usine en Lorraine. 


La scène a lieu lundi 27 février. Nadine Morano visite l'usine de la Société des Aciers d’armature pour le béton (SAM) près de Neuves-Maisons (Meurthe-et-Moselle) en compagnie de Pierre Lellouche, secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur. Manque de bol, la ministre est informée peu avant son arrivée que l'usine tourne au ralenti et que le personnel est en congés. En effet, le lundi, c'est le jour de l'entretien des laminoirs. 

Désappointée, Nadine Morano passe un coup de fil à la direction de l'usine. Le refus est net. La ministre de l'Apprentissage décide alors d'appeler le préfet de Meurthe-et-Moselle. Ce dernier aurait alors passé un coup de fil à la direction de la SAM afin que des ouvriers soient mobilisés. Au total, 50 agents d'entretiens, qui devaient terminer à 14h, ont fait des heures supplémentaires pour regarder passer les deux ministres en blouse de travail et casques de chantier. 

 


Commenter cet article