"Moraliser la vie publique, une urgence !" Signez la pétition de François Bayrou

Publié le par Gérard

 

Chers amis,

Le scandale Cahuzac, après tant de mensonges publics, venant après tant d'autres scandales, a créé une onde de choc sur le gouvernement, sur la vie politique de notre pays. Dans une circonstance aussi grave, les mots et les rustines ne suffiront pas.

La France a besoin d'une métamorphose en profondeur, d'une démarche globale et transpartisane. C'est le droit des Français d'obtenir la moralisation de leur vie publique. Et c'est le devoir du gouvernement de leur donner cette assurance.

C'est pourquoi je vous propose, ensemble, de faire pression sur les gouvernants au travers d'un appel que chaque Français peut signer.

Cet appel est disponible sur le site moralisation.fr, en cliquant ici.

La signature sur le site moralisation.fr sera une action citoyenne en un moment clé où se mesure la dégradation de notre bien commun, la démocratie de la France.

Signez-le et faites-le signer autour de vous, transmettez-le à vos contacts par mail et sur les réseaux sociaux, publiez-le sur vos sites et sur vos blogs.

Ensemble, faisons que tous les Français puissent retrouver confiance en la politique.

Je vous assure de mon amitié.

                                                                      François Bayrou


Comment faire voter par les parlementaires une loi de moralisation qui peut se trouver en contradiction avec leurs intérêts personnels (non-cumul des mandats, activités en conflit d'intérêt, transparence du patrimoine et des revenus,...) ?

Cela justifie bien un référendum !

Commenter cet article

POINOT Michel 06/04/2013 13:58


Il est scandaleux qu'au moment où l'on demande au peuple de faire des efforts dans une crise dont, rappelons le, il n'est pas responsable, les élus politiques se permettent ainsi d'être au dessus
des lois pour continuer à s'enrichir en profitant ainsi de la confiance qui leur a été accordée et cela en toute impunité car pratiquement sans contrôle...

Gérard 08/04/2013 02:56



Bien vu Tout a fait d'accord avec toi Michel