Mariage gay : des députés UMP voulaient laisser le choix aux maires

Publié le par Gérard

C’est l’un des angles d’attaque de l’UMP face au projet de loi instaurant le droit au « mariage pour tous » : autoriser les maires à ne pas célébrer une telle union entre couples gay.

Voir le document

(Fichier PDF)

En témoigne cet amendement (lire document ci-contre), plutôt passé inaperçu, déposé par plusieurs députés UMP dont Jean-Frédéric Poisson (un proche de Christine Boutin) :

« Un officier d’état civil est toujours libre de refuser de célébrer un mariage entre couples de personnes du même sexe et doit en informer les intéressés dans les conditions et délais prévus par la loi. »

Sans surprise, l’amendement a été rejeté mercredi en commission des lois.

 

« Liberté de conscience »

François Hollande avait lui-même paru hésitant sur le sujet. Le 20 novembre, lors du Congrès des maires de France, le président de la République avait invoqué « des possibilités de délégation » et la « liberté de conscience » pour les maires et adjoints qui refuseraient de marier deux personnes de même sexe, suscitant la polémique. Il s’était repris le lendemain en affirmant que « la loi doit s’appliquer partout, dans toutes les communes ».

Commenter cet article