Luca : la TVA sociale est «un suicide politique» pour Sarkozy

Publié le par Gérard

Instaurer la mesure avant la présidentielle serait une erreur de timing pour le député UMP Lionnel Luca.

 

Lionnel Luca le 21 mai 2011 à Cannes (Photo Anne-Christine Poujoulat. AFP)

 

Le député UMP Lionnel Luca estime que Nicolas Sarkozy «a décroché» en voulant instaurer maintenant la TVA sociale, qui constitue selon lui «une preuve de suicide politique», dans une interview publiée ce mercredi dans le Parisien-Aujourd'hui en France.

«Cette hérésie qui consiste à sortir des textes nouveaux qui n'auront aucune possibilité d'application, au lieu de les garder comme projets de campagne, c'est absurde», estime cet animateur du collectif de la Droite populaire, qui rappelle être, sur le fond, favorable à la TVA sociale.

A la question «ce n'est donc pas une preuve de courage politique ?», Lionnel Luca répond : «Non, c'est une preuve de suicide politique, c'est incompréhensible.»

Selon le député des Alpes-maritimes, «les vœux du Président, où il annoncé des réformes que personne ne lui demandait, l'ont mis dans le trou d'air. Il a décroché. J'espère qu'il aura l'intelligence de ne pas persévérer dans cette erreur, qui lui sera fatale».

Lionnel Luca, qui avait déclaré mardi dans les couloirs de l'Assemblée que Nicolas Sarkozy devait se présenter à la mi-février, répète que «deux mois» avant l'élection présidentielle «semblent la bonne durée pour s'expliquer, tracer le cap à venir et surtout motiver les troupes».

«Attendre encore deux mois à regarder l'adversaire et à prendre des coups plutôt qu'en donner, c'est vraiment une faute politique», assène-t-il.

(AFP)

Commenter cet article