Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les insoutenables aveux de Mohamed Merah

Publié le par Gérard

Mohamed Merah, le "tueur au scooter". image extraite d'une vidéo d'un "rodéo" en voiture.
Mohamed Merah, le "tueur au scooter". image extraite d'une vidéo d'un "rodéo" en voiture.
(CAPTURE D'ÉCRAN / REUTERS)
36

Enregistrées de bout en bout, les confessions de Mohamed Merah aux négociateurs du RAID à qui il s'est adressé au court du siège de son appartement permettent d'en savoir un peu plus sur le "cas Merah". Ce "parcours atypique, jamais vu", dixit le chef du renseignement intérieur, Bernard Squarcini. 

Froid, presque courtois, Mohamed Merah revendique ses actes. "Un luxe de détails parfois sordides avec lesquels il exprime pour seul regret d’avoir manqué, à quelques minutes près, 'la rentrée des classes dans l’école juive' , ce qui lui aurait permis de tuer plus d’enfants" raconte le JDD qui publie ces confessions (lien vers l'édition PDF payante).

 

Un discours haineux et radical

Sur son parcours, sujet à caution selon les autorités françaises qui ne disent ne rien connaître de tel, un enquêteur raconte à l'hebdomadaire:  "Il a dit qu'il n'était pas passé par des camps d'entraînements collectifs, mais avait été formé sur mesure, une sorte de cours particulier." Son formateur l'aurait encouragé à commettre des attentats à Paris.

 

Son discours, très radical, est emprunt d'une haine sans fin contre "l’État, l’Occident, ses soldats ou encore les juifs, qui, à ses yeux, sont tous coupables", relate le JDD.  "Tuer un soldat français en France aurait le même retentissement que de tuer dix soldats français en Afghanistan", aurait-il expliqué.

 

Celui qui a filmé ses tueries a confié qu'il aurait transmis les images "à des frères", qui les posteront sur Internet. Une source policière confirme en tous cas qu'il avait préparé leur diffusion accompagnée d'une revendication.

 

FTVi

Commenter cet article