Légion d'honneur : Eric Woerth à nouveau mis en cause .

Publié le par Gérard

Le ministre du Travail a attribué la Légion d'honneur au comptable qui avait certifié ses comptes de campagne lors des dernières élections municipales, une décoration qui "exhale le conflit d'intérêts", juge le site Médiapart.

 

Eric Woerth (c) Reuters
Eric Woerth

Le ministre du Travail Eric Woerth a attribué il y a deux ans la Légion d'honneur au comptable ayant certifié ses comptes de campagne aux dernières élections municipales, indique vendredi 13 août le site d'information Mediapart, qui dénonce un "conflit d'intérêt".

L'entourage du ministre a répondu qu'il "ne souhaite pas apporter de commentaire à une énième provocation sans fondement, utilisant toujours les ressorts de la calomnie".

 

Le 13 juillet 2008, Bernard Godet, un expert-comptable qui avait certifié deux mois plus tôt les comptes de campagne municipale d'Eric Woerth à Chantilly (Oise), dont ce dernier est maire, a été nommé officier de la Légion d'honneur sur le contingent de Eric Woerth, alors ministre du budget, selon Mediapart.

"M. Godet Bernard, expert-comptable, commissaire aux comptes, directeur d'un cabinet d'expertise comptable, 35 ans d'activités professionnelles et de services militaires" a été nommé au grade de chevalier de la Légion d'honneur, en vertu d'un décret du 11 juillet 2008 publié au Journal Officiel du 13 juillet.

 

Code de déontologie 

"Plus gênant", selon Mediapart, le même comptable a l'année suivante certifié les comptes 2008 du micro-parti local du ministre, l'"Association de soutien à l'action d'Eric Woerth". "Avait-il l'absolue liberté de dénoncer d'éventuelles tricheries?", interroge le site d'information.

La Légion d'honneur accordée au comptable "exhale le conflit d'intérêts", considère Mediapart, en invoquant notamment le code de déontologie des commissaires aux comptes, selon lequel ces derniers doivent "éviter de se placer dans une situation qui compromettrait (leur) indépendance à l'égard de la personne ou de l'entité dont il est appelé à certifier les comptes".

Eric Woerth a déjà été mis en cause pour avoir remis en 2008 la Légion d'honneur à Patrice de Maistre, gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt, alors que ce dernier était l'employeur de son épouse.

Cet épisode est l'un des volets de l'enquête sur les soupçons de conflit d'intérêts entre le ministre, qui était aussi à l'époque trésorier de l'UMP, et la milliardaire, une affaire révélée par le site Mediapart à partir d'écoutes clandestines au domicile de Liliane Bettencourt.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LADY MARIANNE 15/08/2010 14:29



pour moi la légion d'honneur n'a plus aucune valeur !!
alors qu'il la donne à tour de bras ---
n'importe quel clampin la reçoit d'où la perte de sa valeur -
donc c'est juste un hochet comme disait Napoléon --
bises   Lady marianne



Gérard 15/08/2010 22:02



mà je suiscomplètement d'accord avec toi Quand tu vois que l'on la donne à Mireille Mathieur cela n'a plus aucun sens ,Bises Lydie