La gestapo - L'arme absolue d'Hitler

Publié le par Gérard

Le mot Gestapo est une abréviation de "Geheime Staatspolizei" qui signifie «police secrète d'État». La Gestapo est la police politique du 3ème Reich d'Adolf Hitler. Elle a été créée en 1933 par Hermann Goering, puis réorganisée en 1936 par Heinrich Himmler et Reinhard Heydrich. La Gestapo a été une pièce maîtresse de l'appareil de répression des nazis et a sévit d'abord en Allemagne, puis dans tous les territoires occupés par les forces allemandes nazies. La Gestapo était composée, au départ, de non de nazis, mais de policiers qui avaient servi la République de Weimar. A cette époque, la Gestapo n'employait que 200 personnes. À la différence des S.A renommés pour leur brutalité gratuite et leur manque d'intelligence, les employés de la Gestapo sont alors choisis pour leur instruction et leur compétence méthodique. Tel est le cas de leur chef, Heinrich Müller, nommé à la tête de la Gestapo en 1935 après une carrière dans la police de Weimar et qui n'adhère au parti nazi qu'en 1939. La Gestapo surveille, elle écoute les conversations téléphoniques. Elle arrête ensuite les gens qui sont envoyés dans des camps de concentration, qui sont sous la responsabilité des SS.

 

Elle fait la chasse aux juifs, aux homosexuels, aux francs-maçons et aux auditeurs des radios étrangères. Les amateurs de musique américaine (jazz et swing) sont également pourchassés. Les mariages mixtes sont reprouvés et épluchés. L'organisation policière possède des informateurs dans toutes les couches sociales de la population. En 1938, suite à l'Anschluss, les dirigeants de la gauche autrichienne sont arrêtés. L'année suivante, la Gestapo établit une liste des opposants tchèques.

 

A l'automne 1940, Kurt Lischka dirige la Gestapo de Paris à partir de la rue de Saussaies dans le 8e arrondissement. Le gouvernement français collabore et participe à la déportation des juifs avec la réquisition des moyens de transports de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF). Adolf Eichmann qui dirige le « service IV.B.4 » de la Gestapo organise les transports de prisonniers vers les camps de concentration. Les membres de la Gestapo ont été de véritables acteurs de la Solution finale. Elle incarne l'arbitraire et l'horreur des forces nazies qui pratiquaient la torture lors des interrogatoires pour arracher des aveux et des informations aux prisonniers récalcitrants. Le SS Klaus Barbie, chef de la Gestapo, est le responsable de tortures de résistants, dont Jean Moulin torturé à mort en 1943 et d'arrestations de Juifs, comme les enfants d'Izieu, déportés et assassinés à Auschwitz. Le 20 juillet 1944, des généraux allemands tentent en vain d'assassiner Hitler. Heinrich Müller, chef de la Gestapo, se charge de les retrouver et de les faire exécuter. À Paris, la Gestapo quitte la capitale française durant l'été 1944.
gestapo

 

Elle est condamnée comme organisation criminelle lors du procès de Nuremberg. Mais beaucoup de responsables de la Gestapo ont réussi à s'enfuir à l'image de Müller ou ont repris leur travail de police, comme si de rien n'était.
 
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article