Frigide Barjot prise en flagrant délit de mensonge par Caroline Fourest chez Ruquier

Publié le par Gérard

Bien qu'elle se dise catholique, Frigide Barjot refuse de mêler le message de la "Manif pour tous" avec celui de la Bible. Pourtant, les co-organisateurs de cet événement ne sont pas si neutres, détail qu'elle a semblé oublier dans l'émission "On n'est pas couché" samedi soir. Yves Delahaie lui rafraîchit la mémoire. 

Édité par Louise Pothier   Auteur parrainé par Maxime Bellec

Frigide Barjot, en tête du cortège de la manifestation anti-mariage pour tous, le 17 novembre 2012 à Paris (WITT/SIPA).

Frigide Barjot, en tête du cortège de la manifestation anti-mariage pour tous, le 17 novembre 2012 à Paris (WITT/SIPA).

 

Frigide Barjot a joué samedi soir une partition classique et quelque peu lassante sur le plateau d’ "On n’est pas couché", qui accoucha pourtant d’un débat passionnant entre Natacha Polony, athée et défendant une ligne "naturaliste" ou "biologique" ou "anthropologique", selon le terme qu’on veut bien utiliser, Frigide Barjot, catholique revendiquée et défendant les saintes écritures, même si elle tenta, en vain, de s’en défendre, et Caroline Fourest athée et défenseur d’une laïcité sans faille.


Or, on sait notamment que les églises ont ouvert leurs portes aux manifestants de province et que les organisations catholiques se sont fortement mobilisées, y compris dans des établissements scolaires dans lesquels des enseignants ont été encouragés à participer.

 

Frigide Barjot, pro-vie

 

Alors que Frigide Barjot prétendait que son organisation n’était pas liée au religieux, Caroline Fourest, consternée, lui rappela l’identité de ceux avec qui elle organise son cortège (à 1h43 environ) :

 

"Mais enfin, mais Frigide Barjot, l’Alliance pour les droits de la vie qui organisent avec vous se battent contre l’IVG au nom du catholicisme depuis des années".

 

Et Frigide Barjot de répondre :

 

"Vous en reparlerez avec eux parce que moi je ne suis absolument pas au courant. Ils sont venus monter des cars. Bon euh, ils ne sont pas venus faire autre chose."

 

Frigide Barjot absolument pas au courant des activités de l’Alliance pour la Vie ? Ah oui ? Pourtant, le très réac "Nouvelle de France" héberge une vidéo qui montre la même Frigide Barjot en janvier 2012 être interviewée lors de la Marche pour la vie, organisée par l’Alliance des droits de la vie, Alliance Vita, organisation créée par Christine Boutin, qu’elle embrasse en pleine interview juste après avoir déclaré : "Je suis pro-vie et pro manif pour la vie."

 

 

Un bon gros mensonge pour celle qui s’affiche ce dimanche devant toute les caméras aux côtés de Tugdual Derville, Délégué général d’Alliance VITA…

Commenter cet article