Débâcle de l'armée afghane face aux Talibans ..

Publié le par Gérard

Les Afghans ont dû appeler Américains et Français à la rescousse.

Soldats de l'Armée nationale afghane à Kaboul (Sipa)
Soldats de l'Armée nationale afghane à Kaboul (Sipa)

La presse américaine rapporte vendredi 13 août des nouvelles inquiétantes pour la stratégie des Occidentaux en Afghanistan. L'Armée nationale afghane (ANA) a connu une sévère défaire militaire face aux Talibans, dans une zone isolée à l'est de Kaboul.

C'est pourtant sur un renforcement de l'ANA que repose l'espoir des forces internationales de l'Isaf de quitter l'Afghanistan sans voir le pays tomber aux moins des Talibans.

L'offensive afghane, la première de cette ampleur sans l'aide des Occidentaux, a tourné à la débâcle. L'ANA a dû appeler au secours des renforts américains et français après le décès d'au moins 10 de ses soldats et la capture d'une vingtaine d'hommes au cours de cette opération lancée le 3 août et qui a mobilisé un bataillon de 300 militaires afghans, écrit le New York Times.

 

L'opération n'a pas été préparée avec l'Isaf

Citant une source américaine haut placée, le NYT indique que la mission visait à reprendre une région accidentée depuis longtemps sous influence talibane.

Les combats sont tels depuis la semaine dernière dans les environs du village de Bad Pakh, dans la province de Laghman, que la Croix-Rouge n'a pas été en mesure d'atteindre le front pour évacuer morts et blessés, souligne le prestigieux quotidien new-yorkais.

"Beaucoup de leçons doivent être tirées" de cet échec, notamment comment et pourquoi l'ANA a lancé cette opération, qui n'a pas été préparée avec l'Isaf, a dit au journal un haut gradé américain.

Cette débâcle a lieu alors que l'ANA, qui mène rarement seule des opérations d'envergure, a été félicitée mercredi par le chef des troupes internationales en Afghanistan, le général américain Petraeus, pour avoir atteint avec trois mois d'avance l'objectif de 134.000 hommes.

Commenter cet article

LADY MARIANNE 15/08/2010 14:26



si chacun fait sa soupe dans son coin !!
voilà le résultat !!
comme quoi se concerter est une chose indispensable
ça ne finira jamais - je n'y crois pas


bises  Lady marianne



Gérard 15/08/2010 22:03



si cela finira comme jadis le vietnam les américains s'en riront Bises Lydie