Carla Bruni humilie Sarkozy en invitant "trois de ses ex" en vacances !

Publié le par Gérard

Le livre "Une vie secrète", de Besma Lahouri,qui sort mercredi dans toutes les librairies est une une biographie non autorisée, puisque l'auteur n'a pu rencontrer l'épouse du président, que l'Elysée ne souhaitait initialement pas voir paraître. Il trace un portrait sans concession du train de vie de la première dame de France.

La journaliste Besna Lahouri a déjà publié une biographie non autorisée de Zinedine Zidane.

Dans le journal suisse "Le Temps" nous apprenons que l'auteur a souhaité comprendre "le rôle de Carla Bruni aux côtés de son mari, le président de la République".
"C'est une enquête journalistique et 80% des personnes que j'ai interrogées sont nommément citées", a-t-elle expliqué à l'AFP.


Elle s'est rendue notamment à Milan, Vérone, New York et même au Cap Nègre et elle a rencontré des dizaines de proches de Carla Bruni-Sarkozy, des photographes de mode aux stylistes, en passant par des parlementaires français.
L'ancienne mannequin est décrite par des "ex" ou des proches comme une "tigresse" ou une "Don Juane" qui vivait comme une "amazone".

La presse internationale en a déjà publié les bonnes pages (mais pas la presse fançaise…), notamment le "Dailymail" et le "Télégraph" et "Le Temps".

On y apprend que Carla Bruni n'a pas tout à fait renié son passé, notamment les fastueuses fêtes qu'elle avait l'habitude d'organiser, et également ni son attirance pour les hommes qu'elle est réputée dévorer. Elle avait d'ailleurs dit quelques semaines avant son mariage : "la monogamie m'ennuie".

Le "Télégraph" nous renseigne sur les passages du livre relatant les relations intimes que Carla Bruni a entretenues avec de nombreuses stars du show-biz comme Mick Jagger et Eric Clapton et également avec Arno Klarsfeld, Laurent Fabius ou encore de Raphael Enthoven, le père de son enfant. Cette liste est loin d'être un scoop !

Et évoqué aussi dans son ouvrage le rapport, quasiment obsessionnel, de Carla Bruni à la chirurgie esthétique.

On apprend également dans le "Dailymail" que lors des dernières vacances d'été, Carla Bruni aurait imposé un temps la présence de trois de ses ex-compagnons dans sa résidence du Cap Nègre. Ce que Nicolas Sarkozy…aurait peu apprécié.

Toujours dans le "Dailymail" il est dit que l'auteur revient aussi sur les confidences de Pierre Charon : "nous avons essayé de la transformer en une artiste érudit, timide et discrète. Imaginez-vous combien cela est difficile tant c'est le contraire !".

"Le Parisien" nous informe que l’Elysée a longtemps cherché à se procurer ce livre avant sa sortie, les conseillers du t y sont finalement parvenus en fin de semaine, personne ne sait comment. Ils l’ont décortiqué pour savoir s’ils allaient lui donner une suite judiciaire, mais il ne semblerait ps, tout du moins pour le moment.

En résumé, l'auteur a brossé un portrait d’ensemble qui n’est pas flatteur.  "Carla est quelqu’un qui vit dans le XVIe arrondissement de Paris, entourée de personnel. Elle n’a aucun contact avec la réalité et vit dans une bulle dorée, juge Besma Lahouri. Elle n’est pas proche des Français et s’intéresse surtout à son image qu’elle cherche à maîtriser par tous les moyens. Elle se dit de gauche, mais on ne l’entend plus sur aucun sujet d’actualité. Politiquement, elle devient une gêne pour son mari."

Carla Bruni-Sarkozy a déjà fait savoir qu'elle ne prendrait pas connaissance du contenu de ce livre et son entourage parle d'un ouvrage "inintéressant et bourré d'erreurs".

Sources : Le Temps, le Télégraph, le Dailymail, Le Parisien,

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article