20% des Américains pensent encore qu'Obama n'est pas né aux Etats-Unis

Publié le par Gérard

Le milliardaire Donald Trump le 26 août 2012 à Sarasota, en Floride (Etats-Unis). (EDWARD LINSMIER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)
Publié le 25 oct 2012 / 0 commentaire



Donald Trump vient de promettre un don de 5 millions de dollars à une association choisie par Barack Obama si celui-ci publie son formulaire de demande de passeport. Quand j'ai vu ça, je me suis dit deux choses :

1. Ça valait bien la peine de nous faire du teasing depuis lundi sur une "immense révélation".

2. De toute façon, le birtherism - cette théorie selon laquelle Barack Obama n'est pas né aux Etats-Unis - est mort depuis 2011, Donald s'agite pour rien.

J'avais tort (enfin, sur le point numéro deux). Donald Trump est peut-être le bouffon de Washington et de la twittosphère, mais il n'est pas tout à fait seul : 20% des Américains pensent toujours que Barack Obama n'est pas né aux Etats-Unis, selon le sondage le plus récent que j'ai pu trouver sur le sujet, publié en juillet par YouGov.

17% d'Américains pensent que Barack Obama est musulman

La théorie du "birtherism" dont Trump est le porte-drapeau a bien pris un sérieux coup dans l'aile en avril 2011, lorsque Barack Obama, de guerre lasse, avait fini par publier son certificat de naissance, avec la mention "Honolulu" dans la case "lieu de naissance". Mais depuis, la proportion de personnes doutant du lieu de naissance du président est doucement remontée.

La faute à une frange têtue de la droite américaine, qui prête une oreille attentive à toute théorie susceptible de jeter une ombre sur l'ascension de ce président qu'elle abhorre. Sans surprise, la proportion de "birthers" est d'ailleurs très proche du pourcentage d'Américains qui pensent que Barack Obama est musulman - 17% en juillet 2012 selon le Pew Research Center -, alors  que celui-ci, chrétien, se rend régulièrement à l'église.

Commenter cet article